Le Reiki qu'est-ce que c'est ?

Le Reiki, qu'est-ce que c'est ? Origine et démarche

Le Reiki est une pratique née au Japon au début du XXe siècle, également connue sous le nom de Reiki Usui Ryōhō (thérapie reiki d’Usui, en référence à son fondateur Mikao Usui (1865-1926)). On peut la décrire comme une technique d'apaisement du corps et de l'esprit par imposition des mains.

Ses effets sont décrits de manière plus détaillée sur la page consacrée aux séances de Reiki.

Une approche holistique de la santé

Le Reiki aborde la santé en envisageant l’individu dans ses dimensions à la fois physiques, psychiques et spirituelles.

Dans ses mémoires, un élève direct d'Usui souligne notamment le rôle des émotions dans notre capacité à lutter contre les maladies. L'inquiétude et l'agitation nous fragilisent alors que la gratitude, le calme et la confiance nous renforcent. Favoriser un état d'esprit calme et paisible représente donc un des aspects essentiels de la démarche.(1)

L’aspect spirituel y occupe également une place centrale, puisqu'il est question d’une énergie universelle qui circule en et entre les êtres et qui peut être canalisée et focalisée à travers les mains de celui qui donne. C’est à ce titre que certains catégorisent le Reiki dans les techniques dites de "soin énergétique".

Si la dimension spirituelle du Reiki est indéniable, sa pratique se veut indépendante de tout système religieux.

Le Reiki dans son contexte historique

Le Reiki Usui apparaît parmi une multitude de « thérapies psycho-spirituelles » (« seishin ryōhō ») ou « techniques de l’esprit » (« reijutsu ») qui se développent au Japon à la même période (2). Ces démarches émergent parallèlement au développement de la médecine moderne, en réaction à ce qui semble manquer à cette dernière : une approche de la santé envisageant l’individu dans sa globalité.

Il faut cependant noter que le Reiki Usui est dès le départ envisagé comme une pratique additionnelle, venant compléter et soutenir l'approche proprement médicale.(3)

Mikao Usui, fondateur du Reiki Usui Mikao Usui

Malgré l’humilité de son fondateur qui se refusait à toute publicité, le Reiki Usui est celle de ces pratiques qui a atteint la diffusion la plus large sur le plan mondial. Ce succès s’explique probablement partiellement par sa popularisation par Hawayo Takata à Hawaï et aux États-Unis, dès les années 1930.

C’est cependant à partir des années 1990 que le Reiki Usui commencera véritablement à se répandre en occident sous le nom raccourci de « Reiki ».

Signification du mot « reiki »

Le terme « reiki » n’est pas spécifique à Usui, il était utilisé par d’autres praticiens de la même période pour traduire les notions étrangères d’aura ou de « prana » (souffle vital, principe de vie).

« Rei » peut se traduire par « esprit », « Ki » par « énergie ». On pourrait donc parler d'énergie spirituelle. Certains traduisent le terme « reiki » par « énergie vitale » ou « énergie universelle ».

Un apaisement par le toucher ou la proximité des mains

L’aspect spirituel ne parle évidemment pas à tout le monde, mais le Reiki est aussi une démarche intéressante dans sa dimension psychocorporelle.

Le Reiki se caractérise par un toucher léger à travers les vêtements. Les mains sont simplement posées ou gardées à quelques centimètres du corps. À leur contact ou leur proximité, la chaleur se diffuse, apportant déjà de ce simple fait une détente et un apaisement.

Ce contact respectueux amène la personne à être plus présente à son corps, à s’y reconnecter dans un contexte sécurisant. Ce retour à soi permet également une reconnexion aux émotions enfouies ou refoulées qui peuvent alors trouver leur chemin.

Au-delà de la détente procurée par la chaleur des mains, la présence bienveillante et calme du praticien joue également un rôle important dans l’apaisement procuré. Cet aspect fondamental fait également partie intégrante de la démarche d'origine.(1)

Son enseignement aujourd'hui

Pratiquer le reiki ne nécessite aucun don ni aucune disposition particulière. Son enseignement est accessible à tous. L'énergie dont il est question, nous la connaissons tous, mais n'y prêtons généralement pas attention.

Son enseignement porte à la fois sur l’histoire de la technique, sa pratique et ses principes, l'expérience de donner et de recevoir, ainsi qu'une qualité de présence attentive et respectueuse que chacun peut apprendre.

Il se donne en quatre niveaux : les deux premiers permettent sa pratique, les deux suivants son enseignement.

Complémentarité avec la médecine conventionnelle

Le monde médical commence timidement à s’intéresser au Reiki en tant que technique complémentaire, comme il le fait d'ailleurs pour d'autres approches envisageant la personne dans sa globalité.

Des études cliniques quant à l’efficacité du Reiki pour diminuer la douleur ou améliorer la faculté de récupération chez des patients sous traitement lourd sont menées en milieu hospitalier depuis quelques années (4). Des expériences de ce type ont vu le jour en particulier au Canada et en Suisse. Ces initiatives d'intégration du Reiki dans le monde médical restent cependant encore peu répandues.

Efficacité du Reiki

À ce jour, les études sont encore insuffisantes pour démontrer scientifiquement l'efficacité du Reiki. Les données empiriques récoltées et les résultats obtenus lors de ces études sont en tout cas suffisamment encourageants pour continuer d'intéresser le monde médical et académique.

Ce que l'on sait en tout cas, c’est que la relaxation et un état psychologique positif influencent effectivement favorablement les facultés de guérison et de récupération. On sait également qu'une présence bienveillante et des contacts physiques respectueux sont essentiels à notre équilibre psychique.

S’il est plus difficile de mettre en évidence l’aspect énergétique, la qualité de présence en tant que telle et la détente qu’elle procure en font déjà une pratique indéniablement intéressante sur le plan de la santé tant physique que psychique.

Myriam Borbé - accompagnement du stress, de la confiance en soi et du changement

Références

  • (1) Tomabechi Gizō, "My Health Methods and Reiki Therapy", extrait des Mémoires de Tomabechi Gizō, 1951, traduction par Justin B. Stein, p.5
  • (2) Justin Stein, « The Historical Significance of Mikao Usui in Japan », Usui Symposium, Berlin, 2015
  • (3) Tomabechi Gizō, Op. Cit., traduction par Justin B. Stein, p.6
  • (4) Par exemple :
    • Wirth DP, Brenlan DR, et al. The effect of complementary healing therapy on postoperative pain after surgical removal of impacted third molar teeth. Complementary Therapies in Medicine. 1993;1:133-138.
    • Olson K, Hanson J. Using Reiki to manage pain: a preliminary report. Cancer Prev Control. 1997;1(2):108-13.
    • Vitale AT, O'Connor PC., The effect of Reiki on pain and anxiety in women with abdominal hysterectomies: a quasi-experimental pilot study. Holist Nurs Pract. 2006;20(6):263-72; quiz 273-4.
    • Gillespie EA, Gillespie BW, Stevens MJ. Painful diabetic neuropathy: impact of an alternative approach. Diabetes Care. 2007;30(4):999-1001.
    • Tsang KL, Carlson LE, Olson K. Pilot crossover trial of Reiki versus rest for treating cancer-related fatigue. Integr Cancer Ther. 2007;6(1):25-35.

Partager cette page

Contact et Infos pratiques

Questions et rendez-vous

Myriam Borbé

0478 50 41 99
myriam.borbe@gmail.com

Pour en savoir plus sur
mon parcours

Suivez-moi

Durée, tarif et paiement

Durée des consultations : 1h
Tarif : 60€

Possibilité de paiement par application bancaire mobile (QR code) ou par virement.

Notez que tout rendez-vous n’ayant pas été annulé ou reporté à l'avance sera dû.

Lieu de consultation

La Maison du Mieux-Être
Avenue A.J. Slegers 65
1200 Bruxelles

Woluwé-Saint-Lambert, à proximité de Tomberg