Idées fausses sur l'hypnose

Hypnose vrai ou faux - Cinq idées fausses sur l’hypnose

Si tout le monde a déjà entendu parler d’hypnose, la première image venant à l’esprit est souvent celle de l’hypnose de spectacle, où un « hypnotiseur » semble pouvoir faire faire ce qu’il veut aux candidats se prêtant au jeu.

Cette représentation frappant l’imaginaire est souvent celle véhiculée par les fictions. Elle induit évidemment un bon nombre d’idées reçues dont il est parfois difficile de distinguer le vrai du faux.

En tant que praticienne d’hypnose dans le cadre d’accompagnements personnalisés, j’en éclaircis ici quelques-unes parmi les plus communes, afin de faire la part des choses entre le vrai et le faux.


1. Le praticien a un certain pouvoir sur la personne hypnotisée

FAUX, l’hypnose ne permet pas d’aller à l’encontre de votre volonté.

L’hypnose telle que présentée dans les fictions et les spectacles donne l’impression que celui qui maîtrise les techniques d’hypnose peut prendre le contrôle sur les autres. Or, d’abord, on ne peut pas amener en état d’hypnose quelqu’un qui n’en a pas envie : c’est uniquement dans la mesure où la personne se prête au jeu que cela fonctionne.

C’est en réalité la personne elle-même qui génère son propre état d’hypnose à l'aide des suggestions qui lui sont proposées. Tout au long du processus, la personne décide de ce qui lui convient ou pas. Si une suggestion ne lui convient pas, qu'elle soit en hypnose légère ou profonde, cela va la déranger, elle ne va simplement pas la prendre. Il n’y a dès lors aucun risque d’intégrer des choses allant à l’encontre de ses valeurs et de sa volonté.

De plus, la personne sous hypnose reste consciente de ce qui se passe et est à tout moment capable de sortir de cet état si elle le désire.


2. La transe hypnotique est un état de conscience hors du commun

FAUX, la transe hypnotique est un état au contraire tout à fait commun: c'est une transition naturelle entre l'état de veille active et le sommeil. Tout le monde entre et sort de cet état spontanément plusieurs fois par jour, lors de rêveries, de pensées ou de tâches absorbantes.

Il s'agit simplement d'un état où l'on est absorbé par des images, des sensations ou des pensées. Cet état favorise un va-et-vient entre le conscient et l'inconscient.


3. L'hypnose sert à fouiller l'inconscient

FAUX, il peut arriver que certaines choses fassent surface, mais ce n'est pas le but recherché. On utilise l'hypnose pour aider l'inconscient à mettre en place de nouvelles stratégies ou pour donner un nouvel éclairage aux situations vécues. Plutôt que de fouiller l'inconscient, on l'oriente.


4. Après la séance, on ne se souvient de rien

FAUX, dans la grande majorité des cas, on se souvient de tout. On est parfaitement capable de raconter ce qui s'est passé lors de celle-ci. Il peut arriver que l’esprit parte ailleurs et que l’on n’entende pas consciemment tout ce que dit le praticien. Il peut arriver que certaines choses ne soient plus très claires, mais il est extrêmement rare de ne se souvenir de rien, à moins de s'être endormi.


5. L’hypnose est une illusion de foire

FAUX, l’état de « transe hypnotique » est en phénomène reconnu scientifiquement et correspond à une certaine fréquence d’ondes cérébrales : de 8 et 12 Hz pour une hypnose légère, de 5 à 7 Hz pour une hypnose profonde (pour comparaison, en dessous de 5 Hz, il s’agit de sommeil, une fréquence à partir de 13 Hz correspond à l’état de veille de nos activités quotidiennes).


Mais alors l’hypnose c’est quoi au juste

C’est l’état qui précède l'endormissement, ou par lequel nous passons lorsque nous sommes "ailleurs" ou "dans la lune". Cet état d'entre-deux permet au conscient de dialoguer avec l'inconscient, d'activer les ressources et la créativité.

Pour en savoir plus sur cet état particulier et sur son champ d'application, lisez « L’hypnose peut-elle vous aider »

Myriam Borbé - accompagnement du stress, de la confiance en soi et du changement

Partager cette page

Contact et Infos pratiques

Questions et rendez-vous

Myriam Borbé

0478 50 41 99
myriam.borbe@gmail.com

Pour en savoir plus sur
mon parcours

Suivez-moi

Durée, tarif et paiement

Durée des consultations : 1h
Tarif : 60€

Possibilité de paiement par application bancaire mobile (QR code) ou par virement.

Notez que tout rendez-vous n’ayant pas été annulé ou reporté à l'avance sera dû.

Lieu de consultation

La Maison du Mieux-Être
Avenue A.J. Slegers 65
1200 Bruxelles

Woluwé-Saint-Lambert, à proximité de Tomberg